Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Etes-vous allergique à un ou plusieurs aliments ?
ABC SANTE - Articles
14 mars 2014
Manger des algues ?
| 14/03/2014 |
Retour Envoyer lien
lijn
Manger des algues ? Dans les années 40, les scientifiques s’intéressaient déjà aux algues en raison de leur valeur nutritive. Ils pensaient alors que les algues feraient bien vite partie de l’alimentation générale en raison de leur haute teneur en protéines. D’ailleurs, la spiruline et le nostoc étaient déjà utilisés depuis des siècles en Asie et en Afrique.
Depuis, la teneur en protéines n’est plus le seul argument mis en avant pour qualifier les algues de « nourriture saine ». Les algues sont riches en vitamines (vitamine B), en minéraux (potassium, magnésium, fer et calcium) et en caroténoïdes (bêta-carotènes, lutéine, zéaxanthine, astaxanthine, …). Les caroténoïdes forment un groupe d’antioxydants qui protègent les yeux et la peau.

Les algues constituent aussi une source d’acides gras oméga-3. Certaines algues en contiennent même tellement que des firmes les traitent pour les en appauvrir quelque peu.
Les sortes d’algues connues et disponibles sous forme de compléments alimentaires sont la spiruline, la chlorella, l’algue du lac Klamath, la dunaliella et l’haematococcus. Elles ont chacune des propriétés spécifiques.

Comment prévenir l’anémie ?
Comment prévenir la fatigue ?
Les besoins en vitamines sont tous accrus pendant la grossesse

Lire aussi :
L’astaxanthine: un super antioxydant
La spiruline, un précieux complément
L’algue marine, une source de protéines

Sources:
Chacón-Lee TL, González-Mariño GE. Microalgae for 'healthy' foods - Possibilities and challenges. Compreh Rev Food Sci Food Safety. 2010; 9:655-75

 

lijn