Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
18 octobre 2016
Les isoflavones de soja aident les femmes à combattre le SOPK
| 18/10/2016 |
Retour Envoyer lien
lijn
Les isoflavones de soja aident les femmes à combattre le SOPK Des chercheurs iraniens ont apporté une solide preuve que les isoflavones de soja peuvent combattre des affections hormonales. Chez les femmes atteintes de ovaires polykystiques, les isoflavones de soja peuvent réduire la résistance à l’insuline. Les chercheurs ont découvert qu’un complément d’isoflavones peut, chez ces femmes, faire baisser significativement le taux de testostérone, de cholestérol et de triglycérides, en comparaison avec un placebo. Dans leur étude, c’est un complément de 50 mg d’isoflavones de soja qui a été utilisé et que ces femmes ont dû prendre pendant 12 semaines. Cette dose correspond à la quantité d’isoflavones contenue dans 500 ml de lait de soja.

Les isoflavones peuvent donc réduire les risques sanitaires liés au SOPK (syndrome des ovaires polykystiques). Les femmes qui souffrent de ce syndrome présentent des taux élevés d’hormones mâles dans leur sérum sanguin ainsi que des anomalies aux ovaires. Plus de deux tiers des problèmes de fertilité chez les femmes sont dus au SOPK. Ce syndrome est souvent causé par le syndrome métabolique, l’intolérance au glucose ou le diabète.

Traitement de l’infertilité
Comment prévenir le diabète ?

Lire aussi :
Bouger pour prévenir le syndrome métabolique
Une peau plus belle avec des isoflavones
Le soja fait baisser la tension artérielle

Sources:
Jamilian M, Asemi Z. The Effects of Soy Isoflavones on Metabolic Status of Patients With Polycystic Ovary Syndrome. J Clin Endocrinol Metab. 2016 Aug 4:jc20161762

 

lijn