Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
8 mars 2016
Le Belge continue à prendre beaucoup de somnifères
| 08/03/2016 |
Retour Envoyer lien
lijn
Le Belge continue à prendre beaucoup de somnifères Les Belges avalent encore beaucoup trop de somnifères. Ceci n’est pas seulement une habitude inappropriée mais aussi profondément ancrée : même les médecins en prescrivent trop rapidement. Selon une enquête effectuée par Test-Achats, 94 des 100 médecins interrogés prescrivent des somnifères pour des problèmes de sommeil assez anodins. Les somnifères, tels que des benzodiazépines, s’accompagnent cependant de graves effets secondaires. Ils augmentent, par exemple, le risque de maladie d’Alzheimer et peuvent aussi créer une dépendance !

En fonction de l’âge et du sexe, 20 à 40 % des Belges sont confrontés à des problèmes de sommeil. Ceux-ci sont plus fréquents chez les personnes plus âgées et chez les femmes. Pour s’attaquer à ces problèmes, il faut d’abord prendre des mesures simples. Si la qualité du sommeil est bonne, on ne peut pas alors directement parler de ‘problème’. L’alcool, la caféine, les médicaments et les repas tardifs et lourds peuvent perturber le sommeil. Évitez de rester longtemps au lit une fois que vous êtes éveillé et tenez un journal sur vos nuits de sommeil.

Comment traiter l'insomnie de manière naturelle?
Le magnésium détend et assure un profond sommeil
Gestion du stress : modifiez votre façon de penser !

Lire aussi :
Un somnifère contre un mauvais sommeil?
Un meilleur sommeil demande un changement de comportement
Un sommeil perturbé aussi dommageable qu’un manque de sommeil

Sources:
Shash D, Kurth T, Bertrand M et al. Benzodiazepine, psychotropic medication, and dementia: A population-based cohort study. Alzheimers Dement. 2015 Nov 18. pii: S1552-5260(15)02953-2. doi: 10.1016/j.jalz.2015.10.006
http://www.standaard.be/cnt/dmf20150327_01602788

 

lijn