Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
10 septembre 2014
Un sommeil perturbé aussi dommageable qu’un manque de sommeil
| 10/09/2014 |
Retour Envoyer lien
lijn
Un sommeil perturbé aussi dommageable qu’un manque de sommeil S’éveiller souvent la nuit est tout aussi épuisant qu’un sommeil ininterrompu de seulement quatre heures. Même si les interruptions ne sont que de courtes durées. Le lendemain, vous êtes de mauvaise humeur, vous avez du mal à vous concentrer et votre vivacité d’esprit est affaiblie.

Ce désagrément est le lot quotidien de nombreuses personnes, mais, singulièrement, ce phénomène n’a jamais vraiment fait l’objet de recherche. Depuis cinquante ans, les experts du sommeil s’intéressent au manque de sommeil. Pour les parents d’un nouveau-né, le sommeil interrompu est cependant une dure réalité due à un bébé qui réclame chaque heure un peu d’attention. Pensez également aux médecins et autres professionnels qui doivent rester joignables la nuit en raison de leur métier. En moyenne, ils dorment suffisamment mais ils sont souvent réveillés.

Comment traiter l'insomnie de manière naturelle?
Le magnésium détend et assure un profond sommeil
Comment améliorer la respiration pendant le sommeil ?

Lire aussi :
Dormez mieux avec des griottes
La camomille calme les esprits et favorise le sommeil
Une manque de sommeil favorise les maladies graves

Sources:
Kahn M, Fridenson S, Lerer R et al. Effects of one night of induced night-wakings versus sleep restriction on sustained attention and mood: a pilot study. Sleep Med. 2014 Jul;15(7):825-32

 

lijn