Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Êtes-vous gênés par la chute de cheveux ?
ABC SANTE - Articles
30 mai 2014
L’usage d’antidépresseurs lié à l’autisme
| 30/05/2014 |
Retour Envoyer lien
lijn
L’usage d’antidépresseurs lié à l’autisme L’autisme survient plus souvent chez des enfants dont la maman a pris un ISRS (inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine) pendant la grossesse. Les ISRS forment un groupe de médicaments que les médecins prescrivent souvent contre la dépression. Le risque le plus élevé se présente lorsque la mère en prend pendant le premier trimestre de la grossesse.

Les ISRS influent sur le taux de sérotonine dans le corps, une substance présente dans le système nerveux central qui détermine en partie nos émotions. La sérotonine influence aussi le développement de l’enfant à naître et le développement futur du bébé. Les médecins et les futures mamans doivent donc évaluer les risques des ISRS par rapport à leurs avantages. Car une dépression profonde pendant la grossesse est tout aussi préjudiciable pour l’enfant.

Comment réduire le risque de dépression ?
L’importance des omégas 3 durant la grossesse

Lire aussi :
La recette pour être créatif et heureux
Le millepertuis efficace contre la dépression
La vitamine C renforce l’effet du prozac

Sources:
Harrington RA, Lee LC, Crum RM, Zimmerman AW, Hertz-Picciotto I. Prenatal SSRI use and offspring with autism spectrum disorder or developmental delay. Pediatrics. 2014 Apr 14.

 

lijn