Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
7 octobre 2016
La couche de graisse n’isole pas
| 07/10/2016 |
Retour Envoyer lien
lijn
La couche de graisse n’isole pas Le tissu adipeux excédentaire n’isole pas mieux votre corps du froid. Des chercheurs suédois ont mené des expériences sur des souris et ont constaté que c’est surtout le pelage qui protège les souris des basses températures. Une couche de graisse supplémentaire n’avait apparemment aucune influence sur le métabolisme. Les souris constituent dans ce cas-ci un bon modèle d’étude car elles dépensent la moitié de leur énergie à la production de chaleur.

Beaucoup de personnes partagent l’idée qu’une couche de graisse supplémentaire sous la peau nous prémunit du froid. Mais il est tout aussi probable que le tissu adipeux excédentaire ne nous apporte rien. Et cela paraît logique : premièrement, les gens circulent habillés, ce qui procure déjà au corps un environnement thermique neutre. Deuxièmement, nous vivons de plus en plus dans des températures ambiantes confortables. Nous dégageons rarement de la chaleur. Ce qui est dommage parce que le froid augmente considérablement la combustion de calories.

Surpoids et prévention
De bonnes habitudes préviennent l’obésité

Lire aussi :
Des acides gras qui aident à maigrir ?
L'exercice fait ‘brunir’ la graisse
Brûler des graisses sans bouger

Sources:
Fischer AW, Csikasz RI et al. No insulating effect of obesity. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2016 Jul 1;311(1):E202-13

 

lijn