Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumes ?
ABC SANTE - Articles
3 mai 2018
Surcharge en métaux lourds et anomalies congénitales
| 03/05/2018 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Surcharge en métaux lourds et anomalies congénitales L’exposition prénatale à des oligo-éléments toxiques, surtout des métaux lourds, constitue un problème grave pour la santé de la population. De sérieuses recherches n’ont que récemment été menées sur ce sujet.
Il en est ressorti que des teneurs élevées dans le sang en arsenic, en plomb, en cadmium et en cuivre (un oligo-élément) sont associées à des malformations du tube neural (spina bifida). De faibles teneurs dans le sang en zinc et en sélénium (qui ont un effet protecteur contre les métaux lourds) constitue un facteur de risque aggravant.
Une autre étude affirme que des taux élevés de plomb et de cadmium sont liés à un risque fortement accru d’anomalies congénitales au coeur, aux valves et aux artères, tandis qu’un taux élevé de sélénium semble avoir un effet protecteur.

Une étude norvégienne s’est penchée sur la présence de métaux lourds chez des femmes en âge de procréer. Les résultats indiquent que ces éléments toxiques s’accumulent chez la mère et qu’ils migrent vers le foetus en traversant le placenta. Ils sont également évacués dans le lait maternel, si bien qu’ils continuent à intoxiquer même après la naissance du bébé. Selon les chercheurs, cette information devrait être utilisée pour identifier les grossesse à risques.

Se désintoxiquer des métaux lourds
Comment limiter les effets de la pollution de l’air

Lire aussi :
Le danger des neurotoxines modernes
Les minéraux contre les métaux lourds
Le poison secret dans les pesticides au glyphosate

Sources:
Demir N et al. The relationship between mother and infant plasma trace element and heavy metal levels and the risk of neural tube defect in infants. J Matern Fetal Neonatal Med. 2017 Dec 3:1-8.
Ou Y et al. Associations between toxic and essential trace elements in maternal blood and fetal congenital heart defects. Environ Int. 2017 Sep;106:127-134.
Schofield K. The Metal Neurotoxins: An Important Role in Current Human Neural Epidemics? Int J Environ Res Public Health. 2017 Dec 5;14(12).
Fløtre CH et al. Predictors of mercury, lead, cadmium and antimony status in Norwegian never-pregnant women of fertile age. PLoS One. 2017 Dec 5;12(12):e0189169.

 

lijn