Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Douleurs musculaires ?
ABC SANTE - Articles
30 octobre 2020
La vitamine K2 protège aussi du cancer (du sein)
| 30/10/2020 |
Retour Envoyer lien
lijn
La vitamine K2 protège aussi du cancer (du sein) Le traitement contre le cancer du sein (thérapie hormonale et radiothérapie) fonctionne chez une patiente et chez l’autre, pas. Cela vient du fait que les cellules cancéreuses deviennent résistantes, et aux deux traitements en même temps.

Les chercheurs néerlandais ont analysé, outre l’expression génique dans les cellules tumorales mammaires (lignée cellulaire MCF-7), les données et le matériel tumoral des patientes atteintes du cancer du sein. C’est ainsi qu’ils ont découvert que, de tous les gènes ‘inactivés’, le gène MGP était le seul dans le tissu tumoral mammaire, qui (tant dans le traitement au tamoxifène qu’après la radiothérapie) était lié à l’espérance de (sur)vie de la patiente. La MGP (protéine Matrix Gla) est une protéine dépendante de la vitamine K2, qui fait en sorte que le calcium ne soit pas stocké dans les vaisseaux, mais bien dans les os (important pour l’ostéoporose !)
Mais, apparemment, cette protéine assure aussi une meilleure espérance de vie sans maladie aux patientes traitées pour un cancer du sein. Une production réduite de MGP semble aller de pair avec une espérance de vie sans maladie plus médiocres chez les femmes atteintes d’un cancer du sein et qui ont été traitées avec du tamoxifène ou de la radiothérapie.

Par ailleurs, on connaît depuis longtemps l’effet anti-cancéreux de la vitamine K2 et celui-ci s’avère très prometteur en tant qu’alternative non-toxique dans la prévention du cancer et en tant qu’adjuvant au traitement.

Comment prévenir le cancer du sein ?
Comment diminuer les symptômes de la ménopause ?

Réduisez le risque de cancer du sein
La vitamine K2 protège de l’anévrisme
La vitamine K2 protège de l’ostéoporose

Sources:
Post AEM, Smid M, Bussink J, et al. Downregulation of matrix Gla protein is a biomarker for tamoxifen-resistant and radioresistant breast cancer. Biomark Med. 2019 Jul; 13 (10):841-850.
Nimptsch K, Rohrmann S, Kaaks R, et al. Dietary vitamin K intake in relation to cancer incidence and mortality: results from the Heidelberg cohort of the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC-Heidelberg). Am J Clin Nutr. 2010 May;91(5):1348-58.
Xv F, Chen J, Duan L, et al. Research progress on the anticancer effects of vitamin K2. Oncol Lett. 2018 Jun;15(6):8926-8934.

 

lijn