Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
18 juillet 2019
Des antiacides responsables de décès supplémentaires
| 18/07/2019 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Des antiacides responsables de décès supplémentaires Les antiacides gastriques sont un des plus gros « bestsellers » de l’industrie pharmaceutique. Près d’un million de Belges en avalent régulièrement, les Pays-Bas compteraient 2,7 millions de consommateurs. Ce sont surtout les IPPs (inhibiteurs de la pompe à protons, tels que l’oméprazole) qui s’accompagnent de nombreux effets indésirables et de risques, et sont souvent pris sans grande nécessité.
Il ressort déjà de recherches antérieures que les IPPs augmentent le risque d’affections cardiovasculaires, de maladies rénales ainsi que d’infections gastro-intestinales et de parasites (dus au manque de l’effet destructeur de l’acide gastrique). De par les troubles digestifs, il existe aussi un risque élevé de carences en substances nutritives, en vitamines et en minéraux.

De plus, de récentes études mettent en garde contre des décès supplémentaires, touchant spécifiquement des utilisateurs de longue durée d’IPPs. D’une recherche de plus 10 ans sur 405.000 ‘vétérans’, il ressort qu’il y avait plus de décès chez les consommateurs d’IPPs que chez les autres participants, un chiffre croissant avec la durée de l’utilisation. En moyenne 15 fois plus de décès cardiovasculaires, 4 fois plus de maladies rénales chroniques, sans oublier les maladies gastro-intestinales et les cancers…
NB. : Bon nombre de ces personnes n’avaient pas de réelle indication pour prendre des antiacides !

Brûlures d’estomac : comment les prévenir ?
Comment refouler les substances toxiques de nos intestins ?

Lire aussi :
Les risques des inhibiteurs d’acide gastrique
L’ananas au dessert contre l'indigestion
80% des médicaments les plus remboursés sont évitables !

Sources:
Xie Y et al. Estimates of all cause mortality and cause specific mortality associated with proton pump inhibitors among US veterans: cohort study. BMJ. 2019 May 29;365:l1580.
Jaynes M, Kumar AB. The risks of long-term use of proton pump inhibitors: a critical review. Ther Adv Drug Saf. 2018 Nov 19;10:2042098618809927.

 

lijn