Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
3 mai 2021
Comment reconnaître le rhume des foins ?
| 03/05/2021 |
Retour Envoyer lien
lijn
Comment reconnaître le rhume des foins ? La saison des allergies dure de plus en plus longtemps : de par les changements climatiques, les arbres bourgeonnent de plus en plus tôt et, par la suite, les herbes restent en fleurs plus longtemps. De plus, des espèces allergènes exotiques, comme l’Ambrosia, poussent maintenant facilement dans nos contrées.
Mais comment faire la différence entre le rhume des foins, un rhume normal, une grippe, la COVID-19 ?

- Le rhume des foins se caractérise surtout par des irritations dans le nez et d’intenses accès d’éternuement, des yeux qui piquent et qui pleurent, un nez qui coule, … Ces symptômes apparaissent/s’aggravent surtout à l’extérieur, le plus souvent quand il fait beau et venteux. Ces symptômes s’atténuent avec des « antihistaminiques » ou l’utilisation d’un spray nasal ou des gouttes oculaires contre le rhume des foins.
- Dans le cas d’une autre rhinite allergique, on l’associe plutôt à un contact avec d’autres agents allergènes : acariens, animaux, …
- S’il s’agit d’un rhume, alors les symptômes sont tout aussi manifestes à l’intérieur qu’à l’extérieur, bien que le froid puisse les aggraver. Les sécrétions nasales se transforment en un mucus épais et souvent coloré (et donc bactérien). Les antihistaminiques ne sont que très peu utiles.
- La grippe : surtout de la fatigue, des douleurs musculaires, de la fièvre, etc.
- Et la COVID-19 ? Une sensation générale d’être malade, le plus souvent avec une forte fièvre, des symptômes de la gorge. Et, plus typiquement, la perte du goût et de l’odorat.

Comment traiter le rhume des foins ?
Remèdes naturels contre le rhume des foins

Lire aussi :
Diminuez vos réactions allergiques
Protégez-vous de la grippe et des coronavirus
Le régime alimentaire méditerranéen protégerait du rhume des foins

Sources:
Avdeeva KS, et al. Direct and indirect costs of allergic and non-allergic rhinitis in the Netherlands. Allergy. 2020.
Segboer CL, Terreehorst I, Gevorgyan A, Hellings PW, van Drunen CM, Fokkens WJ. Quality of life is significantly impaired in nonallergic rhinitis patients. Allergy. 2018;73(5):1094‐1100.
Wang XD, Zheng M, Lou HF, et al. An increased prevalence of self‐reported allergic rhinitis in major Chinese cities from 2005 to 2011. Allergy. 2016;71(8):1170‐1180.
Shen J et al. Traditional uses, ten-years research progress on phytochemistry and pharmacology, and clinical studies of the genus Scutellaria. J Ethnopharmacol. 2021 Jan 30;265:113198.
Han QT et al. Studies on flavonoids from Scutellaria moniliorrhiza. Zhongguo Zhong Yao Za Zhi. 2017 May;42(9):1699-1703.
Jafarinia M et al. Quercetin with the potential effect on allergic diseases. Allergy Asthma Clin Immunol. 2020 May 14;16:36.
Mlcek J et al. Quercetin and Its Anti-Allergic Immune Response. 2016 May 12;21(5):623.
Escribano-Ferrer E et al. In Vivo Anti-inflammatory and Antiallergic Activity of Pure Naringenin, Naringenin Chalcone, and Quercetin in Mice. Nat Prod. 2019 Feb 22;82(2):177-182.
Syrigou E et al. Efficacy of a Quail Eggs-Based Dietary Supplement for Allergic Rhinitis: Results of a Single-Arm Trial. J Diet Suppl. 2021;18(1):17-30.

 

lijn