Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
3 mars 2014
Un manque de vitamine D provoque des dommages au cerveau
| 03/03/2014 |
Retour Envoyer lien
lijn
Un manque de vitamine D provoque des dommages au cerveau Quand des rats absorbent trop peu de vitamine D, il survient des dommages à leur cerveau suite à l’action des radicaux libres. C’est ce qu’écrivent des chercheurs britanniques dans la revue scientifique ‘Free Radical Biology and Medicine’. Les radicaux libres endommagent les protéines du cerveau et provoquent des troubles de l’apprentissage et de la mémoire chez les rats. Une quantité suffisante de vitamine D est nécessaire pour éviter les dommages oxydatifs dans le cerveau.

Les carences en vitamine D sont largement répandues dans les pays européens, surtout chez les personnes âgées. Cette étude constitue un signal important, avertissant que les carences peuvent avoir de graves conséquences sur la santé, elles sont, en effet, associées à la démence, au cancer et aux maladies cardiaques. Butterfield, l’auteur principal de la publication, conseille à tous et surtout aux seniors, de faire contrôler leur taux de vitamine D dans le sang par leur médecin traitant.

La prévention du vieillissement du cerveau
Comment prévenir la maladie d’Alzheimer ?

Lire aussi :
Le DHA et la vitamine D éliminent les plaques du cerveau
L’aspartame provoque des dommages cérébraux
Des conseils pour un cerveau en forme

Sources:
Keeney JT, Förster S et al. Dietary vitamin D deficiency in rats from middle to old age leads to elevated tyrosine nitration and proteomics changes in levels of key proteins in brain: Implications for low vitamin D-dependent age-related cognitive decline. Free Radic Biol Med. 2013 Jul 18;65C:324-334

 

lijn