Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Combien de sucreries mangez-vous par jour?
ABC SANTE - Articles
5 avril 2018
Le danger des neurotoxines modernes
| 05/04/2018 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Le danger des neurotoxines modernes Notre style de vie moderne nous apporte le confort, mais aussi beaucoup de désavantages de par le côté “non naturel” de notre environnement de vie. L’un de ces désavantages est l’exposition excessive à des molécules (neuro)toxiques, sans aucun doute responsables de nombreux problèmes neurologiques (autisme, TDAH, Alzheimer, e.a.), mais aussi de cancers.

De par la disponibilité de vastes banques de données faisant état de concentrations dans le sang d’éléments toxiques et sains, il semble évident que le corps humain peut facilement être surchargé de ce type de substances néfastes. Ce sont surtout l’aluminium, l’arsenic, le plomb, le mercure et le cadmium qui posent problème. D’autres, comme le sélénium, le manganèse et le zinc, sont indispensables et protecteurs, mais nuisibles à trop fortes doses.

En cas de prédispositions génétiques et surtout de grossesse, les risques sont encore plus élevés. Par ailleurs, il est évident que les études de toxicité portant sur un seul élément toxique n’ont que peu de valeur de par l’effet cumulatif en cas de surcharge multiple (ce qui est souvent la règle). L’auteur affirme qu’il est urgent d’établir de nouvelles directives, surtout au niveau des vaccinations, dans le but de n’utiliser que des “composants non neurotoxiques”, du moins chez les enfants et les femmes enceintes.

Comment limiter les effets de la pollution de l’air
Se désintoxiquer des métaux lourds

Lire aussi :
Détoxifier son corps par la chlorella
Le poison secret dans les pesticides au glyphosate
Intoxication au plomb et problèmes d’attention

Sources:
Schofield K. The Metal Neurotoxins: An Important Role in Current Human Neural Epidemics? Int J Environ Res Public Health. 2017 Dec 5;14(12).
El-Ansary A et al. Relationship between selenium, lead, and mercury in red blood cells of Saudi autistic children. Metab Brain Dis. 2017 Aug;32(4):1073-1080.
Canaz E et al. Lead, selenium and nickel concentrations in epithelial ovarian cancer, borderline ovarian tumor and healthy ovarian tissues. J Trace Elem Med Biol. 2017 Sep;43:217-223.

 

lijn