Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
14 mars 2009
Une nuit trop courte favorise les maladies graves
| 14/03/2009 |
Retour Envoyer lien
lijn
Une nuit trop courte favorise les maladies graves À l'occasion de la 9e Journée du sommeil, le 18 mars, des scientifiques ont interrogé les Français sur leur ratio sommeil. Le verdict est fatiguant : la population dort de moins en moins, grignotant chaque année quelques minutes sur la durée de son sommeil quotidien descendue cette année en-dessous de sept heures en semaine. Plus précisément, la durée moyenne des nuits des personnes interrogées est de 6 h 58 en semaine. Un tiers des gens disent mal dormir et 55 pour cent voudraient dormir 8 à 9 h. En 50 ans, la réduction du temps quotidien du sommeil a été d'environ 1 heure 30. En conséquence de quoi, sur une année, il nous manque plus d'un mois et demi de sommeil par rapport à nos besoins.

Le bilan de l'étude est d'autant plus alarmant qu'au-delà de la fatigue, le manque de sommeil favorise l'obésité, le diabète, les affections cardio-vasculaires, l'anxiété et la dépression.

Comment traiter l'insomnie de manière naturelle?
Comment améliorer la respiration pendant le sommeil ?

Sources:
Taoda K, Nakamura K, Kitahara T, Nishiyama K.
Sleep survey of medical residents at a National University Hospital
Sangyo Eiseigaku Zasshi. 2005 Nov;47(6):246-53.

 

lijn