Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
14 février 2008
Manque de sommeil profond augmente le risque de diabète
| 14/02/2008 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Manque de sommeil profond augmente le risque de diabète Plusieurs études ont déjà rapporté une relation inverse entre le temps de sommeil et la corpulence. Une équipe de scientifiques de l'université de Chicago a suivi des volontaires de 20 à 31 ans qui ont passé, dans un laboratoire du sommeil, des nuits de 8,5 heures de sommeil continu ou des nuits 'spéciales'. Ces dernières consistaient à supprimer la phase de sommeil profond, sans toutefois réveiller les sujets, et cela en diffusant des bruits pendant le sommeil profond. L'expérience montre qu'après 3 nuits sans sommeil profond, les sujets sont en moyenne 25 pour cent moins sensible à l'insuline, et leur glycémie augment de 23 pour cent par rapport à ce qui est observé après une nuit de 8,5 heures de sommeil continu. Les auteurs concluent que la réduction du temps de sommeil profond augmente le risque de diabète de type 2, et que cela pourrait contribuer à expliquer pourquoi cette affection augmente au cours de l'âge. Le sommeil profond passe de 80 à 100 minutes chez de jeunes adultes, à moins de 15 minutes après 65 ans.

Lire plus: 47 pour cent moins de risque de développer un diabète de type 2

Sources:
Gangwisch J, Heymsfield S, Boden-Albala B, Buijs R, Kreier F, Pickering T, Rundle A, Zammit G, Malaspina D.
Sleep duration as a risk factor for diabetes incidence in a large U.S. sample.
Sleep. 2007 Dec 1;30(12):1667-73

Tasali E, Leproult R, Ehrmann DA, Van Cauter E.
Slow-wave sleep and the risk of type 2 diabetes in humans.
Proc Natl Acad Sci U S A. 2008 Jan 22;105(3):1044-9.

 

lijn