Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
22 novembre 2011
L’hyperactivité, une maladie à la mode ?!
| 22/11/2011 |
Retour Envoyer lien
lijn
L’hyperactivité, une maladie à la mode ?! Une question encore trop peu souvent posée est de savoir si le TDA/H (le trouble du déficit de l’attention/hyperactivité) est ou non une véritable maladie. Peut-être est-ce un problème de société ?
Les sociologues et les psychiatres sont d’accord pour dire que la définition même du TDA/H pose problème : le diagnostic serait très subjectif. Un médecin doit, à un moment donné, décider si un enfant est victime de troubles de la concentration et a ou non un comportement impulsif. Or, pour ce faire, il n’existe aucun outil de mesure objectif. Dans la plupart des cas, ce n’est même pas le médecin qui pose le diagnostic mais l’instituteur ou le titulaire de classe.

Le TDA/H est un phénomène qui se manifeste surtout en classe et pas dans la cour de récréation. Les partisans du diagnostic en faveur du TDA/H affirment que l’avenir des enfants est compromis si on ne les soigne pas. Car ce que nous voulons tous, c’est un enfant qui étudie bien et à qui l’on donne toutes les chances de faire une belle carrière.
Mais ceci est en fait un problème qui touche toute la société et ce n’est pas seulement un problème médical ou biologique. Les enfants peuvent aussi développer leurs talents autrement qu’en restant plongés dans leurs livres d’école. Un manque d’attention ou de concentration est gênant quand on doit étudier, mais cela peut aussi avoir des avantages dans d’autres situations.

Déficit de l'attention: oméga-3 et 6, une association gagnante?

Lire plus :
Le jeu : un bouclier contre l’hyperactivité
La camomille atténue les symptômes de l’hyperactivité
Un régime d’élimination fait disparaître l’hyperactivité

Sources:
ADHD, een product van onze samenleving? AT&A. 2011; 12(3):30-31

 

lijn