Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
4 décembre 2007
L'ostéoporose, le résultat d'un médicament pour diabétiques?
| 04/12/2007 |
Retour Envoyer lien
lijn
L'ostéoporose, le résultat d'un médicament pour diabétiques? Un médicament couramment prescrit à des diabétiques pourrait rendre les os plus minces et plus fragiles. Cette découverte pourrait expliquer pourquoi les diabétiques courent un risque accru de fractures. De nouvelles recherches indiquent qu'un traitement antidiabétique à long terme à base de rosiglitazone, vendu sous la marque Avandia, est susceptible d'entraîner l'ostéoporose. L'antidiabétique est utilisé pour stimuler la réaction à l'insuline. Des chercheurs américains ont découvert que ce médicament accélère l'activité des cellules qui engendrent la déperdition osseuse, indique un rapport diffusé en ligne sur le site de Nature Medicine. Avandia a récemment fait l'objet d'une mise en garde au sujet du risque d'insuffisance cardiaque chez certains patients. GlaxoSmithKline, qui commercialise le médicament, a déjà reconnu qu'une étude avait constaté un risque accru de fracture chez les femmes qui prennent ce médicament. Mais le plus récent rapport est le premier à tenter d'expliquer la relation entre l'antidiabétique et les fractures.

Lire plus:
Comment prévenir le diabète ?
Ostéoporose prévention

Sources:
Murphy CE, Rodgers PT.
Effects of thiazolidinediones on bone loss and fracture.
Ann Pharmacother. 2007 Dec;41(12):2014-8.

Lazarenko OP, Rzonca SO, Hogue WR, Swain FL, Suva LJ, Lecka-Czernik B.
Rosiglitazone induces decreases in bone mass and strength that are reminiscent of aged bone.
Endocrinology. 2007 Jun;148(6):2669-80.

 

lijn