Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Vérifiez-vous votre poids ?
ABC SANTE - Articles
7 février 2017
Le populaire antidouleur, principale cause de dommages au foie !
| 07/02/2017 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Le populaire antidouleur, principale cause de dommages au foie ! L’AACN, l’Association américaine des Infirmiers met en garde : de nombreux médicaments provoquent des dommages au foie. Parfois, ces dégâts peuvent être réparés, mais il arrive que ces dommages deviennent permanents et puissent provoquer une insuffisance hépatique, voire même être mortels. L’acétaminophène, ou plus communément le paracétamol, est de loin le principal coupable, il est en effet responsable de 46% de tous les cas d’insuffisance hépatique sévère recensés aux Etats-Unis. Le paracétamol constitue un grand danger parce qu’il est en vente libre en pharmacie et que les patients dépassent parfois la dose recommandée. L’AACN souligne également que certains compléments alimentaires ou végétaux peuvent tout autant surcharger le foie, bien que cela arrive beaucoup moins souvent.

Le foie est l’organe qui doit éliminer la plus grande partie des substances toxiques. Il est donc très vulnérable aux dommages provoqués par un usage à court terme. Les médecins doivent suffisamment en tenir compte en prêtant attention aux symptômes clinique qui peuvent le signaler. La plupart du temps, il est possible de réparer les dommages au foie, mais parfois, ces dommages sont irréversibles.

Sur la liste des substances qui peuvent surcharger le foie, se trouvent aussi les anti-inflammatoires non stéroïdiens, certains antibiotiques, des médicaments contre l’épilepsie, des statines, des inhibiteurs de la pompe à proton, le méthotrexate, l’azathioprine et la sulfasalazine.

Un régime simple pour détoxifier le foie
Détoxifiez-vous en adoptant la bonne alimentation

Lire aussi :
Le brocoli protège le foie
Les applications du chardon-Marie
Le paracétamol provoque de l’insuffisance rénale

Sources:
Hamilton LA, Collins-Yoder A, Collins RE. Drug-Induced Liver Injury. AACN Advanced Critical Care, 2016; 27 (4): 430 DOI: 10.4037/aacnacc2016953

 

lijn