ABC Santé

Les vaccins HPV inefficaces ?

Les vaccins HPV inefficaces ? Une nouvelle analyse met en doute l’efficacité des vaccins HPV Gradasil et Cervarix (Universités de Londres, sur base de 12 études ‘fiables’). Toutes les études auraient été mal mises en place : elles ont analysé les effets de la vaccination sur des anomalies de bas grade du col de l’utérus sur une période trop courte (6 ans).
Le cancer du col de l’utérus ne se développe qu’après plusieurs décennies, à partir d’autres anomalies plus importantes. Les scientifiques affirment que l’effet sur les lésions (lésions tissulaires) mineures n’est pas du tout pertinent, parce que celles-ci disparaissent le plus souvent spontanément : elles vont et viennent…
Donc : toutes les études sont non-pertinentes et ne prouvent rien…
Entre-temps, les jeunes filles ont été vaccinées en masse, malgré toutes les complications graves (passées sous silence). Et en dépit des coûts très élevés pour des soins de santé déjà lourdement impactés. Seul Big Pharma s’en porte mieux !

Par ailleurs, les virus de l’herpès n’ont aucune chance de survie dans une muqueuse saine. Ils ne peuvent pulluler que dans une muqueuse en mauvaise état et vulnérable. Comment éviter cela ?
Gardez vos muqueuses saines et capables de résister avec une bonne flore intestinale. Une flore intestinale saine protège aussi, à distance, le col de l’utérus.

Comment apparaît un cancer ?
Comment traiter la vaginose et la vaginite ?

Lire aussi :
Traiter les infections vaginales
Une bonne flore intestinale protège du cancer du col de l’utérus !
Des compléments nutritionnels protègent du cancer du col de l’utérus