ABC Santé

Manques de vitamines et syndrome métabolique

Manques de vitamines et syndrome métabolique Le syndrome métabolique constitue une véritable épidémie en hausse dans les pays dits « riches », et même déjà en dehors. Ce syndrome englobe les conditions physiques bien connues : surpoids et obésité, troubles lipidiques, hypertension et un métabolisme du sucre perturbé. Il provoque de l‘inflammation chronique et du stress oxydatif, ainsi qu’un risque élevé de maladies cardiovasculaires, de diabète et autres maladies.
L’apparition du syndrome métabolique est fortement liée au médiocre mode de vie et d’alimentation occidental : suralimentation à base de malbouffe, avec un manque de nutriments sains et trop peu d’activité physique.

Les carences en vitamines constituent ici un facteur important. En particulier les vitamines ayant une fonction antioxydante, telles que la vitamine C et la vitamine E, et les caroténoïdes représentent un facteur important dans la lutte contre le stress oxydatif. Ils travaillent en équipe et se recyclent l’un l’autre : donc un excès de l’un et une carence de l’autre provoquent l’affaiblissement de la protection antioxydante.
Il existe également un fort lien entre la déficience en vitamine D (persistante dans nos régions) et le syndrome métabolique.
Evitez donc les problèmes de santé avec un complément de vitamines de bonne qualité.

Comment manger plus sain ?
Comment prévenir l’obésité ?

Lire aussi :
Bouger pour prévenir le syndrome métabolique
Carences en vitamines et minéraux : il faut rester vigilant !
Vivre moins longtemps à cause d’une alimentation pas assez saine