ABC Santé

Languir après un snack

Languir après un snack Vous avez envie d’un encas, d’une friandise ? N’engloutissez pas un snack entier, mais contentez-vous d’une petite bouchée. Parce que de toute façon, un quart d’heure plus tard, vous vous sentirez tout autant rassasié. Le groupe de recherche de Brian Wansink (Cornell University) a autorisé un groupe de 104 adultes à manger un snack (chocolat, tarte aux pommes, chips), tandis que dans un autre groupe, les participants ne pouvaient manger qu’une petite bouchée de ces mêmes snacks. Un quart d’heure plus tard, la sensation de faim avait diminué de manière egale dans les deux groupes, alors que dans le premier groupe, les participants avaient ingéré 77% de calories en plus.

Un snack ne doit donc littéralement pas être plus consistant qu’une bouchée. Cependant, le problème ne réside pas dans le fait que nous sommes poussés par la faim, mais dans la disponibilité de la nourriture, surtout quand on en a déjà mangé une bouchée. Nous mangeons tout bonnement parce que nous avons stupidement bien rempli notre assiette et non parce que nous avons faim au point de manger une telle portion.
Un conseil de Brian Wansink : “Prenez une bouchée et attendez 15 minutes, c’est la leçon à retenir de cette édude. Après un quart d’heure, vous allez prendre conscience, dans votre tête et votre estomac, que vous avez mangé quelque chose de bon et non que vous avez beaucoup mangé. En agissant de la sorte, vous finirez par manger moins de la moitié de votre ration habituelle !

Surpoids et prévention
De bonnes habitudes préviennent l’obésité

Lire aussi :
Les produits ‘light’ font grossir
L’inuline diminue l’envie de snacks
Envie de sucreries a cause d'une carence en Chrome