ABC Santé

Le magnésium protège contre et en cas d’AVC

Le magnésium protège contre et en cas d’AVC Les maladies cardiovasculaires demeurent la principale cause de mortalité, surtout pour les diabétiques. L’AVC occupe ici une large place; même si la victime survit, c’est alors souvent avec de lourds handicaps permanents et une perte de qualité de vie. La prévention est donc super importante.

Dans le projet Megastroke, on a examiné à grande échelle l’impact du calcium et du magnésium sur le risque d’AVC. Il en ressort que le calcium n’a aucune influence, mais le magnésium, bien. Les auteurs concluent que des concentrations en magnésium “génétiquement” plus élevées entraînent un risque significativement plus faible d’AVC cardio-embolique. D’ailleurs, des études antérieures confirmaient déjà qu’un complément de magnésium chez les diabétiques ayant une faible réserve en magnésium, offrait clairement des avantages.

Dans une récente étude animale, on constate en outre que le magnésium protège la barrière sang-cerveau, grâce à laquelle il y a moins d’oedème après un AVC, dû à l’eau qui, venant du sang, pénètre dans les tissus cérébraux endommagés. Moins d’oedème = moins de pression = moins de manque d’oxygène et donc moins de dégâts…

AVC : prévention
Eliminez votre déficit de magnésium

Lire aussi :
Le chocolat contre les maladies cardiaques et les AVC
Une mortalité plus élevée par une carence en magnésium
Vivre moins longtemps à cause d’une alimentation pas assez saine