ABC Santé

Fibrillation auriculaire : c’est grave !

Fibrillation auriculaire : c’est grave ! De plus en plus de gens souffrent de troubles d'arythmie, dont le trouble le plus courant est la fibrillation auriculaire (FA). On évalue le nombre de ‘victimes’ de ce trouble à 150.000, dont un tiers ignore qu’elles en sont atteintes. Au-delà de 65 ans, on évalue le risque de 1 à 15 personnes, au-delà de 80 ans, de 1 à 10.
En cas de FA, les oreillettes du coeur s’emballent, ce qui fait que le ventricule ne se remplit plus correctement et ceci entraine une forte baisse de la capacité cardiaque. Le rythme cardiaque est souvent irrégulier, mais il peut aussi être régulier (flutter).

Les symptômes sont les suivants : palpitations, essoufflement, vertiges, fatigue anormale, évanouissement ou douleur dans la poitrine. Mais chez 1 personne sur 3, on ne remarque aucun symptôme.
Une FA prolongée n’est pas seulement très inconfortable, mais aussi très éprouvante pour le coeur. De plus, le FA est aussi à l’origine de la formation de caillots, ce qui augmente le risque de thrombose, d’embolie et d’AVC. Avec, pour conséquence, des handicaps, une perte de qualité de vie et une mortalité précoce.

Troubles du rythme cardiaque - Prévention
Donnez à votre coeur une protection optimale !

Lire aussi :
L’huile de poisson contre l'arythmie
Les causes possibles de l'arythmie
Les aromatisants provoquent-ils de l’arythmie ?