ABC Santé

Le safran, souvent plus judicieux que des antidépresseurs

Le safran, souvent plus judicieux que des antidépresseurs Les antidépresseurs sont très controversés. Ils s’accompagnent de graves effets secondaires - entre autres l’anxiété, la perte d’appétit et des troubles sexuels -, qui limitent fortement leur efficacité thérapeutique. Les scientifiques sont donc constamment à la recherche d’alternatives plus sûres et souvent naturelles. Parmi celles-ci, le safran contient des substances bioactives qui semblent utiles contre la dépression.

Le safran, l’épice extraite du crocus de safran, a été plusieurs fois comparé à des antidépresseurs classiques. Par exemple, une étude menée en 2006 a montré que deux comprimés de 15 mg de safran (pris en deux prises : le matin et le soir) sont aussi efficaces que la fluoxétine (Prozac). Des médecins ont récemment obtenu les mêmes résultats chez des patients présentant des symptômes de la dépression et qui avaient subi une opération au cœur. Le safran a également réussi le test dans une étude comparative avec l’imipramine. L’imipramine provoque un desséchement de la bouche, de la constipation et des troubles sexuels. Elle entrave en outre la capacité de conduire une voiture.

Comment réduire le risque de dépression ?
Gestion du stress : modifiez votre façon de penser !

Lire aussi :
Un excellent duo contre la dépression !
Les antidépresseurs mènent au suicide
Défense naturelle contre le burn-out