ABC Santé

Les minéraux contre les métaux lourds

Les minéraux contre les métaux lourds Les métaux lourds sont toxiques, même dans les moindres quantités. Heureusement, on peut s’en protéger en prenant suffisamment de minéraux essentiels.
Que nous le voulions ou non, nous sommes constamment agressés par des métaux lourds. Ceux-ci sont en partie présents dans la nature, mais ils sont en grande partie d’origine humaine. Quoi qu’il en soit, il n’y a pas moyen d’y échapper. Les métaux lourds fonctionnent comme une petite pierre dans un grand engrenage. Ils endommagent quasiment chaque dent, soit chaque aspect de l’engrenage bio-cellulaire, alors que d’autres substances toxiques ne nuisent qu’à une seule de ces dents, un seul de ces aspects. Même des millionièmes de grammes sont nuisibles.

En absorbant beaucoup de minéraux essentiels, vous empêchez ces métaux lourds d’être absorbés par l’organisme. Le calcium est un “minéral anti-plomb”, parce que le calcium chasse toutes les particules de plomb lors de la digestion dans les intestins. Le zinc est davantage un “minéral anti-cadmium”, tandis que le sélénium est le “minéral anti-mercure” par excellence. Malheureusement, on ne peut pas prendre autant de sélénium (400 microgrammes, c’est déjà beaucoup) que d’autres minéraux.
Il s’agit ici de prévention. Les suppléments de zinc et de calcium n’ont pas beaucoup de sens dans le cas d’une intoxication aiguë. Le sélénium fonctionne dans le corps comme contrepoison du mercure.

Comment limiter les effets de la pollution de l’air
Les besoins en vitamines sont tous accrus pendant la grossesse

Lire aussi :
Le plomb, responsable de la goutte
L’alimentation bio contient plus d’antioxydants
Détoxifier son corps par la chlorella