ABC Santé

Le stress et les lombalgies

Le stress et les lombalgies Le stress est mauvais pour les nerfs, on le savait déjà. Une étude américaine indique qu’il pourrait jouer un rôle dans la survenue de maux de dos, surtout chez les personnes introverties. La tension nerveuse est depuis longtemps suspectée de pouvoir provoquer des maux de dos. Les personnes stressées se polarisent-elles davantage sur leurs symptômes ou alors leur nervosité les conduit-elle à mal utiliser leurs muscles au point de provoquer contractures et douleurs ? Tout dépend, apparemment, du caractère.

Alors que les critiques font fuir les extravertis, les introvertis ne manifestent pas de réactions visibles, mais réagissent intérieurement en contractant leurs muscles de manière excessive et inadéquate quand ils soulèvent la charge. Ils ont tendance, notamment, à contracter des muscles qui, normalement, devraient rester au repos. L’enregistrement des contractions musculaires a révélé, chez ces personnes, une augmentation de 14 % de la pression sur la colonne vertébrale et une augmentation de 27 % des sollicitations latérales, soit des tensions suffisantes pour provoquer à la longue des lombalgies.