ABC Santé

Démence de type Parkinson

Démence de type Parkinson Le risque de développer une démence est deux fois plus élevé chez les patients atteints de la maladie de Parkinson que chez les sujets sains.
La maladie de Parkinson est caractérisée par une lenteur des mouvements et de la pensée. Les patients éprouvent des difficultés à se rappeler les informations apprises antérieurement, souffrent souvent de troubles de l’humeur et de la motricité. Son évolution est très variable.

Elle se manifeste principalement par des troubles du mouvement. Le tremblement des doigts et des mains au repos est le signe le plus visible de la maladie. Mais il existe également d’autres troubles du mouvement. Les mouvements deviennent par exemple plus lents. Se lever d’une chaise demande alors un effort particulier. La maladie s’accompagne également d’une pauvreté du mouvement, qui se manifeste par une expression faciale figée, inexpressive, une voix monotone et une posture raide. Le malade marche à petits pas traînants, le buste penché en avant. Il éprouve des difficultés à écrire, car l’écriture devient de plus en plus petite.