ABC Santé

Comment réduire le risque d’infection des voies respiratoires ?

Comment réduire le risque d’infection des voies respiratoires ? L’exposition à la fumée de cigarette et aux gaz d’échappement des voitures provoque une irritation et la formation de glaires dans les voies respiratoires. La résistance aux infections s’en trouve nettement réduite. Il est notoire que les enfants de parents fumeurs souffrent plus souvent d’infections des voies respiratoires et que ces infections sont souvent plus sévères. Il en va de même pour les jeunes qui passent chaque jour au moins une heure en voiture. La qualité de l’air dans la voiture est dix fois plus mauvaise qu’à l’extérieur. Veiller à un air pur et éviter le tabagisme passif sont donc deux mesures importantes pour prévenir les infections des voies respiratoires. Saviez-vous que passer une heure dans les embouteillages revient à fumer 17 cigarettes ?

Etant donné que les infections virales se transmettent d’une personne à l’autre par les contacts de main à main ou par les expectorations, une bonne hygiène des mains et l’adoption, tant par les enfants que par les parents/accompagnants, de bonnes mesures d’hygiène en cas de toux sont essentielles. Se laver méticuleusement les mains deux à trois fois par jour peut réduire sensiblement le risque de contamination. Les mouchoirs et serviettes en papier sont bien plus hygiéniques que les mouchoirs en tissu.
Augmenter se résistance est quoi qu’il en soit la meilleure façon de se protéger contre les infections.