ABC Santé

Moule à lèvres vertes

Moule à lèvres vertes Les Maori, la population indigènes de Nouvelle-Zélande, dégustent les moules à lèvres vertes crues. Parce que le rhumatisme est une affection rare chez les Maori, surtout chez ceux qui vivent sur le littoral, les chercheurs se sont intéressés à cet aliment nourrissant. En effet, la moule contient un tas de nutriments qui peuvent avoir un effet curatif sur le rhumatisme.

En premier lieu, la moule est une source d’acides gras oméga 3 et d’antioxydants qui ont une action anti-inflammatoire. La moule est aussi une source naturelle de chondroïtine, d’acide hyaluronique et d’héparine, autant de composants du tissu conjonctif, en particulier du cartilage. Les applications les plus connues de l’extrait de moule à lèvres vertes sont d’ailleurs les affections articulaires, telles que l’arthrite (rhumatisme) et l’arthrose.