ABC Santé

Faut-il prendre le chrome en complément alimentaire?

Faut-il prendre le chrome en complément alimentaire? « Des habitudes nutritionnelles donnant la préférence aux hydrates de carbone complexes plutôt qu’aux aliments à base de sucre ou de farine blanche et un apport régulier et suffisant de chrome grâce à un supplément nutritionnel peuvent contribuer à éliminer le problème des douceurs », rassure le professeur Xavier Leverve.

Y a-t-il des risques de surdosage en chrome ?
« Absolument pas. Notre organisme sait se protéger. Lorsque l'on n'a pas besoin de chrome ou lorsqu'il y en a en trop grande quantité dans l'organisme, l'absorption diminue. Aucun impact non plus sur la thyroïde avec du chrome pris par voie orale, en complément ou dans l'alimentation »

Le professeur Leverve suggère de prendre des compléments de chrome de 120µg à 180 µg par cure de trois mois, avec un arrêt d'un mois.