Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
12 mars 2021
Une alimentation malsaine et le stress ralentissent le métabolisme
| 12/03/2021 |
Retour Envoyer lien
lijn
Une alimentation malsaine et le stress ralentissent le métabolisme Le corps a le choix, dans une certaine mesure, entre brûler des calories ou les stocker dans les tissus adipeux. Stress et alimentation grasse font pencher la balance en faveur du stockage. Les femmes qui s’estiment soumises à un grand stress brûlent 100 kilocalories en moins que les femmes non stressées. Les scientifiques ont calculé que ce phénomène peut faire une différence théorique de 5kg de poids corporel sur une base annuelle.

Le stress augmente le taux d’insuline dans l’organisme, ce qui stimule le stockage de graisse. Cela a aussi un effet néfaste sur les facteurs de risques cardiovasculaires tels que les graisses du sang et la pression artérielle. En outre, le stress déclenche beaucoup d’autres effets négatifs : pensez aux troubles mentaux et à l’addiction (au sucre). Ne laissez donc pas le stress être le moteur d’une mauvaise alimentation !

Comment manger plus sain ?
Gestion du stress : modifiez votre façon de penser !

Lire aussi :
Des carences nutritionnelles en Europe
Le remède le plus simple contre le stress
L’état nutritionnel, un facteur modulable pour le risque de corona

Sources:
Kiecolt-Glaseremail JK, Habash DL. Daily stressors, past depression, and metabolic responses to high-fat meals: A novel path to obesity. Biological Psychiatry. 07 13,14

 

lijn