Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
27 août 2020
Une alimentation méditerranéenne et des antioxydants protègent du VPH
| 27/08/2020 |
Retour Envoyer lien
lijn
Une alimentation méditerranéenne et des antioxydants protègent du VPH Des études antérieures attiraient déjà l’attention sur le fait qu’un mode d’alimentation méditerranéen protège du cancer, parce que ce type d’alimentation regorge d’antioxydants et de phytonutriments bioactifs. Ces éléments diminuent le stress oxydatif, l’inflammation, les dommages à l’ADN et le risque que des cellules anormales survivent et commencent à se multiplier de manière débridée. Ceci a été démontré pour plusieurs sortes de cancer. Des études italiennes se sont maintenant focalisées sur le cancer du col de l’utérus dû au VPH.

Dans une étude précédente, on a démontré l’impact de l’alimentation occidentale (industrielle) dans l’évolution vers un cancer du col de l’utérus, contrairement à l’effet protecteur de l’alimentation méditerranéenne.
La dernière étude s’est concentrée sur le rôle de divers composants : sélénium, zinc, manganèse, vitamine A, vitamine C, vitamine E, caroténoïdes et flavonoïdes. Dans leur recherche, il s’est avéré que les femmes avec un apport suffisant de ces composants étaient remarquablement souvent testées négatives au VPH, contrairement aux femmes qui présentaient des carences. Le lien avec le taux de zinc était particulièrement flagrant.
Selon les chercheurs, l’apport combiné de ces antioxydants peut protéger d’une infection au VPH, et donc du risque de cancer du col de l’utérus.

Comment manger plus sain ?
Comment apparaît un cancer ?

Lire aussi :
Les vaccins HPV inefficaces ?
Une bonne flore intestinale protège du cancer du col de l’utérus !
Des compléments nutritionnels protègent du cancer du col de l’utérus

Sources:
Mentella MC et al. Cancer and Mediterranean Diet: A Review. Nutrients. 2019 Sep 2;11(9):2059.
Maruca A et al. The Mediterranean Diet as source of bioactive compounds with multi-targeting anti-cancer profile. Eur J Med Chem 2019 Nov 1;181:111579.
Barchitta M, Maugeri A, La Mastra C et al. Dietary Antioxidant Intake and Human Papillomavirus Infection: Evidence from a Cross-Sectional Study in Italy. Nutrients. 2020;12(5):E1384
Barchitta M, Maugeri A, Quattrocchi A et al. The Association of Dietary Patterns with High-Risk Human Papillomavirus Infection and Cervical Cancer: A Cross-Sectional Study in Italy. Nutrients. 2018;10(4):469

 

lijn