Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
25 mai 2007
Un médicament risqué pour le coeur
| 25/05/2007 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Un médicament risqué pour le coeur Un médicament largement utilisé pour contrôler le taux de glucose sanguin chez les diabétiques de type 2, l’Avandia, augmenterait le risque de subir une crise cardiaque, et même d’en succomber.
C’est ce que révèle une analyse de 42 études portant sur le rosiglitazone, commercialisé sous le nom d’Avandia . Au total, 28 000 sujets diabétiques ou prédiabétiques ont pris part à un des essais cliniques. Les résultats indiquent que l’usage d’Avandia augmenterait le risque d’être victime d’un infarctus du myocarde. De même, les usagers du rosiglitazone verraient leur risque de mourir d’un trouble cardiovasculaire augmenter avec un pourcentage de 64.
Ces résultats sont préoccupants selon les auteurs, d’autant plus que les troubles cardiovasculaires sont déjà responsables d’au moins 65 pour cent des décès chez les diabétiques.
Selon les études analysées, les taux d’accroissement du risque d’infarctus ou de décès surviennent dans un délai relativement rapide, soit de 24 à 52 semaines après le début du traitement. Les chercheurs soulignent que la Food and Drug Administration américaine rapporte une hausse du taux de mauvais cholestérol dans le sang (LDL) pouvant atteindre un pourcentage de 18,6 chez des patients traités à l’Avandia pendant 26 semaines.

Lire plus: Le diabète devient une épidémie

Sources:
Nissen SE, Wolski K. Effect of Rosiglitazone on the Risk of Myocardial Infarction and Death from Cardiovascular Causes,New England Journal of Medicine, 14 juin 2007, Vol. 356.

Psaty BM, Furberg CD. Rosiglitazone and Cardiovascular Risk, New England Journal of Medicine, 14 juin 2007, Vol. 356.

 

lijn