Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Êtes-vous gênés par le passage à l’heure d’hiver?
ABC SANTE - Articles
21 août 2017
Trois substances naturelles affament une tumeur de la prostate
| 21/08/2017 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Trois substances naturelles affament une tumeur de la prostate La force des substances médicinales végétales se trouve dans leur combinaison. Des scientifiques texans ont testé 142 substances naturelles sur des cellules de tumeurs prostatiques et ont découvert que les trois substances les plus prometteuses étaient l’acide ursolique, la curcumine et le resvératrol. De plus, des expériences sur des souris ont montré qu’une combinaison de deux de ces substances ralentissait plus fortement le développement de la tumeur que quand une seule substance était administrée. La croissance de la tumeur était ralentie sans toxicité.

L’acide ursolique est une substance cireuse issue du romarin et de la pelure de pommes. La curcumine et le resvératrol sont deux phytonutriments plus connus : l’un est la substance jaune vif du curcuma, l’autre se trouve entre autres dans le vin rouge et les baies. Les chercheurs ont également pu décrypter le mécanisme de fonctionnement : les substances empêchent les cellules des tumeurs prostatiques d’absorber et d’utiliser la glutamine, ce qui compromet leur survie.

Prévention contre les troubles de la prostate
Comment apparaît un cancer ?

Lire aussi :
La longueur des doigts prédit le cancer de la prostate
La grenade en guise de thérapie contre le cancer de la prostate
Le Serenoa et les pépins de courge contre l’hyperplasie de la prostate

Sources:
Lodi A, Saha A, Lu X et al. Combinatorial treatment with natural compounds in prostate cancer inhibits prostate tumor growth and leads to key modulations of cancer cell metabolism. npj Precision Oncology 1, Article number: 18 (2017) doi:10.1038/s41698-017-0024-z

 

lijn