Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
5 novembre 2015
Si vous paniquez, respirez
| 05/11/2015 |
Retour Envoyer lien
lijn
Si vous paniquez, respirez La respiration détermine le degré d’acidité du sang. Une respiration profonde fait diminuer la concentration de CO2 dans le sang, ce qui rend le sang moins acide. A l’inverse, une respiration superficielle augmente le taux de CO2 dans le sang qui devient alors plus acide.
Une crise de panique s’accompagne d’une respiration irrégulière, ce qui peut provoquer une rapide augmentation du taux de CO2. A son tour, ceci entraîne une hyperventilation : la personne se met à respirer profondément et rapidement pour évacuer le CO2 par les poumons. Dans le même temps, les tissus s’acidifient, ce qui libère des substances qui déclenchent une crise de panique.

Des altérations de la respiration sont donc à la fois une cause et une conséquence d’une crise de panique. Les gens qui sont souvent sujets à ce genre de crises ou qui souffrent du syndrome de l’hyperventilation ont sans aucun doute avantage à suivre des thérapies respiratoires telles que le biofeedback et la méditation. Ces techniques peuvent venir compléter les thérapies psychologiques et pharmacologiques.

Comment prévenir l'hyperventilation ?
Gestion du stress : modifiez votre façon de penser !

Lire aussi :
La menthe calme les douleurs mentales
Des promenades en pleine nature malaxent le cerveau !
Défense naturelle contre le burn-out

Sources:
Sikter A, Frecska E et al. Respiratory monitoring may provide relevant diagnostic, prognostic, and outcome information. Rev Bras Psiquiatr. 07; 29(4):375-9

 

lijn