Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Les enfants ont-ils le droit de vivre dans un milieu sans fumée?
ABC SANTE - Articles
6 mars 2018
Rhume et toux : l’automédication n’est pas prouvée
| 06/03/2018 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Rhume et toux : l’automédication n’est pas prouvée Au Canada, plus de la moitié des enfants de moins de 12 ans prennent un voire plusieurs médicaments. La toux ou un simple rhume constitue la principale raison de l’automédication : usage d’un sirop antitussif ou expectorant, d’un antihistaminique, d’un décongestionnant et autres médicaments pour combattre la fièvre. En 1976, les dosages pour enfants étaient calculés sur base des dosages pour adultes, alors qu’aucune recherche n’avait été menée à ce sujet. En fait, l’utilisation de ces médicaments chez les enfants n’a jamais été scientifiquement étayée et prouvée, et pourtant, ces médicaments sont en vente libre en pharmacie.

Depuis, de nombreux accidents sont survenus, liés à l’automédication (OTC-medication – médicament sans ordonnance) pratiquée dans les pharmacies américaines. Entre 2004 et 2005, environ 7000 enfants de moins de 12 ans ont dû être hospitalisés suite à une ‘overdose’ de médicaments antitussifs. Et parmi ces enfants, plusieurs en sont morts. Ce n’est qu’en 2007 que des limitations ont été imposées à l’automédication.

Comment prévenir le rhume ?
Des aliments qui augmentent nos défenses

Lire aussi :
Un rhume plus vite guéri grâce au zinc
Du miel efficace pour les enfants enrhumés
L’éternelle toux: optez pour des sirop antitussifs naturels

Sources:
Goldman RD. Treating cough and cold: Guidance for caregivers of children and youth. Paediatr Child Health. 11 11;16 (9):564-9

 

lijn