Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Voulez-vous perdre du poids?
ABC SANTE - Articles
24 décembre 2019
Protégez-vous d’un excès de ‘lumière bleue’
| 24/12/2019 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Protégez-vous d’un excès de ‘lumière bleue’ La lumière blanche se compose de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : de l’ultraviolet à l’infrarouge. Le matin surtout, la lumière du jour contient beaucoup de lumière bleue : c’est ce qui nous réveille et nous rend alerte. Au fur et à mesure que le soir tombe, le spectre se déplace vers une intensité plus faible et vers l’infrarouge. Le signal que la nuit arrive et qui déclenche la production de mélatonine.
Ce cycle régule aussi notre horloge biologique et le rythme éveil-sommeil.

Mais il y a trop de lumière artificielle et tous les écrans produisent aussi, le soir et la nuit, trop de lumière bleue. Cet excès perturbe le rythme biologique. Ce qui provoque des troubles du sommeil et de la fatigue, avec un risque de dépendance aux somnifères. Sans compter une mauvaise récupération, car cela se produit la nuit, en absence de lumière bleue.
De plus, cet excès de lumière bleue est dommageable pour les yeux. Elle semble être co-responsable de la cataracte et de la dégénérescence maculaire.

Protégez-vous ! Installez des lampes de jour et limitez l’utilisation des écrans. Installez f.lux sur vos écrans, un utilitaire qui adapte automatiquement la luminosité de votre écran à l’heure du jour. Des lunettes qui filtrent la lumière bleue pour le soir, assurent aussi une bonne protection.

Solutions pour les yeux fatigués
Une bonne hygiène du sommeil pour un bon repos

Lire aussi :
Trop d’écrans…
L’ordinateur révèle des défauts visuels
Un sommeil perturbé à cause de téléphone mobile

Sources:
https://justgetflux.com/
http://www.kpnibelgium.com/negatieve-invloed-verstoord-dagnachtritme-op-lichaam/
Lin CW et al. Effects of the Emitted Light Spectrum of Liquid Crystal Displays on Light-Induced Retinal Photoreceptor Cell Damage. Int J Mol Sci. 2019 May 10;20(9).
Huang CT et al. Sleep deprivation aggravates median nerve injury-induces neuropathic pain and enhances microglial activation by suppressing melatonin secretion; Sleep 2014 Sep 1;37(9):1513-23.

 

lijn