Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Mangez-vous fastfood ou des repas cuisiné ?
ABC SANTE - Articles
17 décembre 2012
Pourquoi l’Europe a-t-elle rejeté la plupart des allégations de santé ?
| 17/12/2012 |
Retour Envoyer lien
lijn
Pourquoi l’Europe a-t-elle rejeté la plupart des allégations de santé ? A peine 10% des dossiers introduits par les fabricants alimentaires ont reçu l’approbation de l’EFSA. L’EFSA, l’instance européenne qui décide de la scientificité des allégations de santé, se base, pour ce faire, sur des critères très strictes, qui font penser à ceux appliqués pour les médicaments. Quand une allégation de santé est refusée, cela ne veut pas dire pour autant qu’elle est incorrecte. Cela signifie seulement que l’EFSA estime les preuves scientifiques insuffisantes.
L’approbation d’une allégation de santé requiert la réalisation d’études très onéreuses. Ces études peuvent facilement être payées quand il s’agit de médicaments, car les entreprises pharmaceutiques peuvent se faire rembourser leurs coûts via un brevet. L’alimentation a toujours été traitée en parent pauvre par la médecine; preuve en est : la manière dont l’Europe considère les allégations de santé.

En ce qui concerne les probiotiques, une seule allégation de santé est autorisée. La plupart des spécialistes en alimentation sont pourtant convaincus des possibilités sanitaires offertes par les probiotiques, mais il existe des dizaines de souches de bactéries qui entrent en ligne de compte. Et l’Europe exige que des études cliniques soient menées pour chaque souche, ce qui constitue une contrainte très sévère et surtout très, voire trop, onéreuse.
Les critères d’approbation semblent donc être surtout à l’avantage de la grande industrie. Même des allégations portant sur des produits dont l’action est déjà considérée comme scientifiquement prouvée, sont rejetées. C’est, par exemple, le cas pour la co-enzyme Q10, les oméga 3, le zinc, etc.


Lire aussi :
Les allégations de santé ont-elles une utilité sanitaire ?
Profiter au maximum des compléments alimentaires
Je mange équilibré, je n'ai donc pas besoin de suppléments! C'est faux!

 

lijn