Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
7 mars 2016
On oublie facilement le bonheur
| 07/03/2016 |
Retour Envoyer lien
lijn
On oublie facilement le bonheur On a tendance à retenir plus facilement les mauvaises expériences et à oublier les petits bonheurs ! C'est la conclusion de chercheurs américains qui ont mesuré l'activité du cerveau face à des événements plus ou moins négatifs. Ils ont montré grâce à l'imagerie par résonance magnétique que les expériences déplaisantes ou les situations menaçantes favorisaient l'activation de zones du cerveau impliquées dans la mémoire.

L'explication serait directement liée à l'évolution de l'espèce humaine. Du temps de nos ancêtres, il valait mieux avoir le cerveau pleinement mobilisé en cas de danger. En clair, les hommes des cavernes avaient plus de bénéfices à se souvenir qu'il ne faut pas caresser les tigres, plutôt que de la beauté d'un coucher de soleil avec sa dulcinée. Mais cet avantage ancestral risque aujourd'hui de se transformer en inconvénient, puisqu'il favoriserait les idées noires. et la dépression. Un seul moyen pour éviter la déprime : préserver les moments positifs notamment en les immortalisant avec des photos, pour mieux s'en rappeler !

Comment réduire le risque de dépression ?
Comment traiter l'insomnie de manière naturelle?

Lire plus:
Plus heureu sans viande
Vieillir et se sentir heureux
Vivre longtemps et en bonne santé ?

Sources:
Kevin S. LaBar : Beyond Fear: Emotional Memory Mechanisms in the Human Brain
Current Directions in Psychological Science 16 (4), 173–177.

 

lijn