Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de douleurs articulaires ?
ABC SANTE - Articles
26 mars 2018
Manque d’iode = moins de chance de grossesse
| 26/03/2018 |
Retour Envoyer lien
lijn
Manque d’iode = moins de chance de grossesse Une étude américaine a analysé, dans l’étude LIFE, quels sont les facteurs qui influencent la chance de tomber enceinte. En haut de la liste se trouvait l’iode : les femmes présentant une carence modérée à sévère en iode avaient moitié moins de chance d’avoir un enfant.
L’iode est un minéral important pour le développement du fœtus et le besoin en iode augmente donc fortement pendant la grossesse.
L’iode est essentiel à la production de l’hormone thyroïdienne, qui régule presque tous les processus corporels. Il est également indispensable au développement cérébral correct du fœtus et du bébé.

Un manque d’iode est un phénomène très fréquent. L’apport en iode est très peu élevé en Belgique : en moyenne, seulement la moitié de la dose nécessaire à un adulte. Les besoins des femmes enceintes ou allaitantes sont encore un peu plus élevés.
Prendre un complément d’iode, ou du moins avoir une alimentation suffisamment riche en iode (poissons et crustacés), constitue donc une option raisonnable. Certainement pour toute femme enceinte ou désireuse de l’être. Mais aussi après, lors de l’allaitement et pendant les premières années de la vie de l’enfant.

Les besoins en vitamines sont tous accrus pendant la grossesse
L’importance des omégas 3 durant la grossesse

Lire aussi :
Les avantages de l'allaitement
Encore des carences en iode en Europe
De l’iode en suffisance, essentiel dans les premières années de la vie

Sources:
Mills JL et al. Delayed conception in women with low-urinary iodine concentrations: a population-based prospective cohort study. Hum Reprod Published online ahead of print, doi:10.109.3/humrep/dex379
Stinca C et al. Moderate-to-Severe Iodine Deficiency in the “First 1000 Days” Causes More Thyroid Hypofunction in Infants Than in Pregnant or Lactating Women. J Nutr 2017; 147(4):589-595.

 

lijn