Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Êtes-vous gênés par le passage à l’heure d’hiver?
ABC SANTE - Articles
10 octobre 2019
Manger sainement pour 25% moins de risque cardiovasculaire !
| 10/10/2019 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Manger sainement pour 25% moins de risque cardiovasculaire ! De récentes études réaffirment qu’un mode d’alimentation méditerranéen protège des maladies cardiovasculaires. Il assure en outre un niveau d’inflammation plus faible.
Les chercheurs ont suivi près de 23.000 femmes pendant douze ans. Celles-ci étaient réparties en 3 groupes en fonction de leur mode d’alimentation : un score MED (respect d’un régime méditerranéen) bas, moyen ou élevé.
Après douze ans, ils ont comparé la fréquence des maladies cardiovasculaires dans les 3 groupes. La différence était significative : en comparaison avec le groupe ayant le score MED le plus bas, il s’avère que les femmes avec un score MED moyen ou élevé avaient un risque cardiovasculaire 23/28% plus faible. Ainsi qu’un niveau d’inflammation plus bas, moins de résistance à l’insuline, de troubles lipidiques et d’hypertension, …

Le mode d’alimentation typiquement méditerranéen est riche en produits végétaux (légumes, fruits, céréales, huile d’olive, légumineuses et noix), poisson, poulet, laitages, avec une utilisation limitée de viande rouge et transformée. Quelques études mettent spécifiquement l’accent sur l’importance de consommer de l’huile d’olive et des noix, comme caractéristique d’une bonne alimentation méditerranéenne.

Prévenir les problèmes cardiaques
Comment manger plus sain ?

Lire aussi :
Une milleure qualité de vie grâce à l'alimentation
Les polyphénols offrent une protection cardiovasculaire
Vivre moins longtemps à cause d’une alimentation pas assez saine

Sources:
Ahmad S et al. Assessment of Risk Factors and Biomarkers Associated With Risk of Cardiovascular Disease Among Women Consuming a Mediterranean Diet. JAMA Netw Open. 2018 dec; 1(8):e185708.
Kouli GM et al. Olive oil consumption and 10-year (2002-2012) cardiovascular disease incidence: the ATTICA study. Eur J Nutr. 2019 Feb;58(1):131-138.
Bibiloni MDM et al. Nut Consumptions as a Marker of Higher Diet Quality in a Mediterranean Population at High Cardiovascular Risk. Nutrients. 2019 Mar 30;11(4).

 

lijn