Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
19 novembre 2018
Manger épicé protège des maladies cardiovasculaires
| 19/11/2018 |
Retour Envoyer lien
lijn
Manger épicé protège des maladies cardiovasculaires Les piments de chili contiennent des molécules bioactives pimentées, les capsaïcines. Celles-ci ne peuvent pas seulement irriter les papilles gustatives, mais elles ont aussi de nombreux effets physiologiques bénéfiques : antioxydant, anti-inflammatoire et même anticancéreux. Elles ont déjà parfois été utilisées comme ingrédient pour maigrir. Et elles semblent en effet pouvoir réduire les effets néfastes d’une surconsommation de graisse et de sucre. La perte de poids est en effet rendue possible par la régulation du métabolisme énergétique et du stress oxydatif et par une lipolyse accrue (décomposition de molécules de graisse dans les cellules graisseuses).

Mais les capsaïcines possèdent aussi des propriétés vaso-protectrices, par la diminution du stress oxydatif et de l’inflammation et par une production accrue de molécules vaso-protectrices. De ce fait, elles améliorent tout l’éventail de paramètres cardiométaboliques : qualité des vaisseaux sanguins, fonction endothéliale et hypertension, sensibilité à l’insuline et taux de glycémie, même les taux de cholestérol.
Tous ces éléments ensemble peuvent donc influencer favorablement le syndrome métabolique et le risque cardiovasculaire.
NB. Ceci ne vaut pas pour le poivre commun et est à peine applicable aux poivrons.

Comment garder vos artères forts et solides ?
Comment prévenir le diabète ?

Lire aussi :
Brûlez plus de graisses avec des piments rouges
Mangez épicé et vivez sainement plus longtemps
Les polyphénols offrent une protection cardiovasculaire

Sources:
Sahin K et al. Ingested capsaicinoids can prevent low-fat-high-carbohydrate diet and high-fat diet-induced obesity by regulating the NADPH oxidase and Nrf2 pathways. J Inflamm Res. 2017 Nov 13;10:161-168.
Qin Y et al. Capsaicin Supplementation Improved Risk Factors of Coronary Heart Disease in Individuals with Low HDL-C Levels. Nutrients. 2017 Sep 20;9(9).
Juturu V. Capsaicinoids Modulating Cardiometabolic Syndrome Risk Factors: Current Perspectives. J Nutr Metab. 2016;2016:4986937.
Huang W et al. Capsaicinoids but not their analogue capsinoids lower plasma cholesterol and possess beneficial vascular activity. J Agric Food Chem. 2014 Aug 20;62(33):8415-20.

 

lijn