Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
24 juin 2014
Les risques de l’acide urique
| 24/06/2014 |
Retour Envoyer lien
lijn
Les risques de l’acide urique L’acide urique est un déchet nécessaire, c’est même un important antioxydant dans le sang. Et pourtant un taux élevé d’acide urique dans le sang constitue un risque de maladies cardiovasculaires, de maladies rénales, de goutte et même de diabète. Une des raisons est que la production d’acide urique se déroule selon un processus toxique.

Dans quelle mesure pouvons-nous freiner la production d’acide urique ? Très simplement : en mangeant moins de viande et de fructose. Le fructose, on le trouve dans le sucre de table ordinaire, mais aussi dans les fruits et les jus de fruit. Les fruits sont riches en fibres qui ralentissent l’absorption de fructose, mais le jus de fruit ne contient pas de fibres.
Les protéines de la viande augmentent le risque d’un taux élevé d’acide urique tandis que les protéines végétales le font justement baisser. Le poisson et les fruits de mer sont des sources importantes de protéines productrices d’acide urique, mais ils sont également riches en autres nutriments.

Comment prévenir le diabète ?
Comment prévenir les problèmes rénaux ?

Lire aussi :
L’alimentation occidentale est mauvaise pour les reins
Le fructose est mauvais pour la tension artérielle

Sources:
Villegas R, Xiang YB et al. Purine-rich foods, protein intake, and the prevalence of hyperuricemia: the Shanghai Men's Health Study. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2012 May;22(5):409-16. doi: 10.1016/j.numecd.2010.07.012. Epub 2011 Jan 28.

 

lijn