Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
26 janvier 2017
Les fritures augmentent le risque de cancer du sein
| 26/01/2017 |
Retour Envoyer lien
lijn
Les fritures augmentent le risque de cancer du sein La manière dont vous préparez à manger a un impact manifeste sur votre santé.
Les fritures et les grillades, par exemple, augmentent le risque de cancer du sein.
La cuisson à haute température fait augmenter le nombre de réactions chimiques dans les aliments, ce qui augmente l’apparition de substances toxiques. Une étude menée sur des Philippines révèlent que celles qui avaient cuisiné à de hautes températures depuis leurs douze ans couraient deux fois plus de risque d’attraper un cancer du sein.
Ce qui se passe dans le corps d’une femme pendant sa croissance jusqu’à l’âge adulte joue un rôle déterminant dans le risque de contracter un cancer du sein plus tard. C’est pourquoi, dans des études de population portant sur le cancer du sein, il est important de s’intéresser à ce que les femmes ont vécu pendant leur adolescence.

Les fritures ont un inconvénient supplémentaire : des substances néfastes s’échappent dans l’air avec la vapeur et sont inhalées. Ces substances atterrissent alors directement dans les vaisseaux. Ajouter de l’eau à la cuisson est une manière plus saine de cuisiner, mais la cuisson à la vapeur est encore la meilleure formule.

Comment apparaît un cancer ?
Comment manger plus sain ?

Lire aussi :
Micro-ondes et nutriments
Les noix protègent contre le cancer du sein
L’huile d’olive indispensable en cuisine pour la santé

Sources:
Kotsopoulos J, Liede A. Method of cooking and risk of breast cancer in the Philippines. Cancer Causes and Control. 17:341-348 DOI 10.1007/s10552-005-0401-8

 

lijn