Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Voulez-vous perdre du poids?
ABC SANTE - Articles
13 avril 2008
Les consommateurs européens, hyperactivité et l'interdiction des colorants alimentaires
| 13/04/2008 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Les consommateurs européens, hyperactivité et l'interdiction des colorants alimentaires Six colorants alimentaires soupçonnés de favoriser l’hyperactivité chez les enfants pourraient être bannis de l’alimentation par l’Union européenne. Les colorants alimentaires pourraient favoriser les troubles de l’hyperactivité chez les enfants. Ce n’est pas nouveau et ça a encore été confirmé il y a quelques mois par une étude publiée dans la revue le Lancet. A la suite de ces résultats le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) vient de réclamer l’interdiction de ces substances.

Sur le banc des accusés, 6 colorants: le E110, le E122, le E102, le E124, le E104 et le E129 et un conservateur, le E 211. "Il est inacceptable de laisser sur le marché des substances clairement suspectées d'augmenter l'hyperactivité chez les enfants, d'autant plus qu'elles n'ont aucune valeur ajoutée si ce n'est que de colorer la nourriture", a commenté la direction générale du BEUC. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a conclu que l'étude n'apporte pas assez des preuves et ne modifie pas la politique européenne en matière de colorants alimentaires.

Déficit de l'attention: oméga-3 et 6, une association gagnante?
Résoudre les problèmes de concentration dus au rythme et à l'alimentation

Sources:
Philippe A Eigenmann, Charles A Haenggeli
Food colourings, preservatives, and hyperactivity
The Lancet - Vol. 370, Issue 9598, 3 November 2007, Pages 1524-1525

 

lijn