Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Je me trouve :
ABC SANTE - Articles
26 décembre 2018
Les conséquences de l’alcool
| 26/12/2018 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Les conséquences de l’alcool L’un des symptômes les plus caractéristiques de la consommation excessive d’alcool est la formation d’un foie graisseux. Suite à l’absorption régulière d’alcool, le foie n’a plus le temps de détruire d’autres substances. La graisse est alors accumulée au lieu d’être éliminée. La guérison est possible après une longue période d'abstinence.

Inflammation du foie (hépatite alcoolique)
Une consommation excessive et prolongée d’alcool peut entraîner une inflammation du foie. Les patients qui en souffrent sont très malades sans s’en rendre compte. Les symptômes classiques sont un manque d’appétit et des douleurs abdominales dues au gonflement du foie. Il s'agit d'une affection sérieuse, potentiellement fatale (dix à trente pour cent décèdent). Si le patient survit et continue à boire, l’inflammation devient chronique. Plus d’un tiers de ces patients développent une cirrhose.
L’alcoolisme est la principale cause de cirrhose en Occident. La cirrhose touche quinze pour cent des alcooliques. Les cellules hépatiques actives sont détruites et les cellules mortes sont remplacées par du tissu conjonctif. Le foie perd sa fonctionnalité. Cette affection est très grave. La cirrhose est généralement incurable et peut mener à la mort. Elle peut aussi persister pendant plusieurs années sans le moindre symptôme.

Cancer
Outre la nicotine, l’alcool est la deuxième cause spécifique de cancer. On estime que sur tous les cas de décès dus au cancer, dix pour cent sont attribués à l’alcool.
Chez les femmes, on a établi un lien entre l’alcool et le cancer du sein. Le risque de cancer du sein augmente à mesure que la femme boit plus d’alcool.

Comment prévenir les problèmes liés à l’alcool ?
Comment réduire le risque de démence alcoolique ?


Lire aussi :
L’alcool et le coeur
Alcool : la boisson mortelle
Médication, alcool et compléments alimentaires peuvent vous empêcher de dormir

Sources:
Setiawan VW, Monroe KR, Goodman MT, Kolonel LN, Pike MC, Henderson BE. Alcohol consumption and endometrial cancer risk: The multiethnic cohort. Ahead of publication Int J Cancer. 08 02 1;122(3):634-8

 

lijn