Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
20 janvier 2014
Le zinc comme thérapie complémentaire en cas de dépression
| 20/01/2014 |
Retour Envoyer lien
lijn
Le zinc comme thérapie complémentaire en cas de dépression Le zinc augmente l’effet de certains antidépresseurs. Des médecins iraniens ont administré chaque jour 25 mg de zinc à des patients atteints de dépression majeure et qui prenaient également des ISRS (antidépresseur). Après 12 semaines de traitement, les symptômes de la dépression avaient diminué significativement par rapport au groupe qui n’avait pris que des ISRS. Les médecins n’ont pas constaté de changement significatif du taux de zinc dans le sang.

Les ISRS, inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, constituent un des antidépresseurs les plus souvent prescrits. Les personnes dépressives présentent souvent des carences en zinc, qui peuvent être une conséquence de la thérapie pharmaceutique (une élimination trop importante du zinc) ou d’une modification des habitudes alimentaires (un apport plus faible en zinc). Il n’est pas évident de mesurer un manque de zinc par le biais d’une analyse sanguine parce que le sérum de zinc est un mauvais indicateur.

Comment réduire le risque de dépression ?

Lire aussi :
Le millepertuis efficace contre la dépression
Un manque d’acide folique entraîne de la dépression
Quels sont les médicaments qui vous rendent dépressifs ?

Sources:
Ranjbar E, Shams J et al. Effects of zinc supplementation on efficacy of antidepressant therapy, inflammatory cytokines, and brain-derived neurotrophic factor in patients with major depression. Nutr Neurosci. 2013 Apr 19

 

lijn