Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Maîtrisez-vous votre cholestérol ?
ABC SANTE - Articles
3 juin 2016
Le sauna est-il bon pour la santé ?
| 03/06/2016 |
Retour Envoyer lien Imprimer page
lijn
Le sauna est-il bon pour la santé ? Dans un sauna, la température du corps augmente jusqu’à 40°C. Suer abondamment permet au corps de perdre suffisamment de chaleur par l’évaporation de l’eau. De par ce processus, le coeur pompe plus vite et plus fort pour amener suffisamment de sang dans la peau. Pour la plupart des cardiaques, faire un sauna ne présente le plus souvent aucun risque. Malgré tout et par prudence, on déconseille le sauna aux gens souffrant d’une sténose aortique, d’angine de poitrine instable ou ayant récemment fait un infarctus.
En revanche, pour les gens qui ont une tension artérielle trop élevée, le sauna ne pose pas le moindre problème. Il ressort même de certaines études que le sauna fait baisser la tension artérielle.
Les asthmatiques et les bronchitiques respirent mieux après une séance de sauna. Le sauna empêche d’attraper des infections aux voies respiratoires. Mais quelqu’un qui souffre déjà d’une infection doit éviter le sauna.

Selon un petit nombre d’études, le sauna peut diminuer la douleur articulaire et accroître la souplesse des articulations chez les rhumatisants. Pourtant, chez beaucoup de patients, la douleur s’accentue juste après la séance de sauna. Vous pouvez éviter ce désagrément en prenant une douche froide juste après le bain de vapeur.
Les femmes enceintes peuvent continuer à faire du sauna, à moins que leur gynécologue ne le leur déconseille en raison de l’une ou l’autre complication.

Comment vous débarrasser de l’asthme ?
Gestion du stress : modifiez votre façon de penser !
Une bonne position peut épargner bien des souffrances

Lire aussi :
Le sauna est-il bon pour le rhumatisme ?a>
La thérapie thermique contre la dépression ?a>
Ne pas banaliser l'hypertension artérielle !

Sources:
Hannuksela ML, Ellahham S. Benefits and risks of sauna bathing. Am J Med. 01; 110:118-¬126

 

lijn