Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Souffrez-vous de rhumatisme ?
ABC SANTE - Articles
14 juillet 2014
Le Roundup responsable d’une maladie rénale chronique
| 14/07/2014 |
Retour Envoyer lien
lijn
Le Roundup responsable d’une maladie rénale chronique Des chercheurs du Sri Lanka ont trouvé de fortes indications selon lesquelles le Roundup est la cause d’une épidémie d’une maladie rénale inconnue affectant des fermiers. La première phase de cette épidémie se situe dans les années nonante, au moment où le Roundup est arrivé sur le marché sri lankais. Une province qui avait initialement interdit l’usage du Roundup, a étonnamment été moins durement touchée.
Le principe actif du Roundup, le glyphosate, se lierait fortement à des métaux lourds. Au Sri Lanka, une grande partie de l’eau est polluée par des métaux ou contient beaucoup de minéraux (eau dure). C’est cette combinaison qui rend le Roundup toxique pour les reins, c’est du moins ce qu’il ressort des études menées en laboratoire.

Le glyphosate n’est pas aussi biologiquement dégradable qu’on le prétend toujours. En présence de métaux, le glyphosate peut subsister des dizaines d’années dans l’environnement. L’analyse d’échantillons de sol démontre que le glyphosate est omniprésent dans l’environnement.

Comment s’hydrater correctement ?
Un régime simple pour détoxifier le foie
Comment prévenir les problèmes rénaux ?

Lire plus :
Qui ne détoxifie pas son corps tombe malade
Des remèdes naturels contre l’insuffisance rénale
L’alimentation occidentale est mauvaise pour les reins

Sources:
Jayasumana C, Gunatilake S, Senanayake P. Glyphosate, hard water and nephrotoxic metals: are they the culprits behind the epidemic of chronic kidney disease of unknown etiology in Sri Lanka? Int J Environ Res Public Health. 2014 Feb 20;11(2):2125-47

 

lijn