Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Préférez-vous :...
ABC SANTE - Articles
7 décembre 2007
Le plomb, même en faible quantité, lié au déficit d'attention et hyperactivité
| 07/12/2007 |
Retour Envoyer lien
lijn
Le plomb, même en faible quantité, lié au déficit d'attention et hyperactivité Des niveaux très faibles de plomb dans le sang, auparavant jugés sécuritaires, pourraient contribuer au trouble déficit d'attention et hyperactivité (TDA/H) selon une étude de l'Université Michigan. Cette recherche, publiée dans le journal Biological Psychiatry, est la première à examiner le lien entre plomb et TDA/H en utilisant des critères diagnostiques stricts. Cette recherche concorde avec d'autres, de plus en plus nombreuses, à indiquer qu'il n'y a pas de niveau sécuritaire de plomb dans le sang, affirme Joel Nigg, professeur de psychologie et directeur de la recherche.

D'autres recherches ont récemment montré un lien entre de bas niveaux de plomb dans le sang et un quotient intellectuel plus bas. Ces recherches montrent la nécessité de réglementer plus strictement les articles qui peuvent contenir du plomb et se retrouver dans l'environnement d'un enfant (des jouets, aux cosmétiques, aux produits de nettoyage, aux objets électroniques, la pollution de l'air), selon les auteurs. Les effets neurotoxiques du plomb dans le sang peuvent interférer avec les étapes de croissance du cerveau, sur la formation des synapses par exemple qui est importante pour le contrôle de soi.

Résoudre les problèmes de concentration dus au rythme et à l'alimentation

Sources:
Labie D.
Developmental neurotoxicity of industrial chemicals
Med Sci (Paris). 2007 Oct;23(10):868-72.

Nigg JT, Knottnerus GM, Martel MM, Nikolas M, Cavanagh K, Karmaus W, Rappley MD.
Low Blood Lead Levels Associated with Clinically Diagnosed Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder and Mediated by Weak Cognitive Control. / Biol Psychiatry. 2007 Sep 12;

Petrone LR. Iron deficiency, lead poisoning, and development. Arch Pediatr Adolesc Med. 2007 May;161(5):523

 

lijn