Newsletter ABC Santé
votre adresse e-mail
Vie privée
Abonnez-vous à notre newsletter
   
Enquête
Des crises migraineuses ?
ABC SANTE - Articles
8 juillet 2021
Le blanc de titane enfin interdit comme additif alimentaire
| 08/07/2021 |
Retour Envoyer lien
lijn
Le blanc de titane enfin interdit comme additif alimentaire Le E171, dioxyde de titane, est un colorant largement utilisé, y compris dans l’alimentaire. Les nanoparticules (1-100 nanomètres) réfléchissent la lumière.
Il n’y en a pas besoin, au contraire, cet éclat blanc n’est même certainement pas inoffensif. Mais on veut attirer le regard et donc, on met du E171 dans tout ce qui doit avoir l’air fraîchement blanc : peinture, fromage frais, dentifrice, cosmétique, chewing-gum, bonbons, écrans solaires, médicaments (pilules)… Vous en ingérez donc facilement une bonne quantité.

Des recherches montrent depuis longtemps que, bien qu’une ingestion élevée n’a que peu de conséquences, l’absorption chronique attaque la physiologie dans son ensemble, e.a. la structure et la fonction de la muqueuse intestinale. L’absorption d’éléments nutritifs importants est compromise, des substances toxiques et des microbes peuvent tranquillement pénétrer dans le corps à travers l’intestin (devenu) perméable. Avec, inévitablement, stress oxydatif et toxique, inflammation, baisse de l’immunité, troubles du métabolisme, génotoxicité (dommages à l’ADN), éventuelle carcinogenèse (manière dont naissent les tumeurs cancéreuses), …
Des recherches plus récentes mettent surtout en garde contre la neurotoxicité : inflammation et dommages oxydatifs au cerveau, anxiété, altération de la mémoire et des capacités cognitives, …
La dispersion dans l’environnement a aussi de lourdes conséquences…

Quelques conseils pratiques pour préserver ses intestins
Protection et développement de la cognition et de l’intelligence

Lire aussi :
Protéger les intestins contre les toxines
Les additifs nutritionnels également responsables de TDA/H
Les substances chimiques des écrans solaires sont dangereuses

Sources:
https://www.npninfo.nl/nieuws-en-persberichten/nieuwsbericht/verbod-op-levensmiddelenadditief-titaniumdioxide-e-171/
Safety assessment of titanium dioxide (E171) as a food additive. EFSA J 2021;19(5):6585. https://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/6585
Grande F, Tucci P. Titanium Dioxide Nanoparticles: a Risk for Human Health? Mini Rev Med Chem. 2016;16(9):762-9.
Cui Y, Che Y, Wang H. Nono-titanium dioxide exposure during the adolescent period induces neurotoxicities in rats: Ameliorative potential of bergamot essential oil. Brain Behav. 2021 May;11(5):e02099
Yang J et al. Toxic effect of titanium dioxide nanoparticles on corneas in vitro and in vivo.
Aging (Albany NY). 2021 Feb 1;13(4):5020-5033.
Fivenson D et al. Sunscreens: UV filters to protect us: Part 2-Increasing awareness of UV filters and their potential toxicities to us and our environment. Int J Womens Dermatol. 2020 Sep 9;7(1):45-69.
Guo Z, Martucci NJ, Moreno-Olivas F et al. Titanium dioxide nanoparticle ingestion alters nutrient absorption in an in vitro model of the small intestine. NanoImpact, jan 2017. 5:70–82 doi:10.1016/j.impact.2017.01.002
Hu H et al. RNA sequencing analysis shows that titanium dioxide nanoparticles induce endoplasmic reticulum stress, which has a central role in mediating plasma glucose in mice. Nanotoxicology. 2018 Mar 6:1-16.
Song B et al. Unraveling the neurotoxicity of titanium dioxide nanoparticles: focusing on molecular mechanisms. Beilstein J Nanotechnol. 2016 Apr 29;7:645-54.
Ruszkiewicz JA et al. Neurotoxic effect of active ingredients in sunscreen products, a contemporary review. Toxicol Rep. 2017 May 27;4:245-259.

 

lijn